jeudi 20 février 2014

pots-tous-pourris 2

Tendre l'oreille et se réjouir d'entendre sa naine de 11et demi configurer la version anglaise à la rediffusion de "Friends"

Se lacérer carrément le pubis en essayant de se raser au pochoir l'initial de son mec pour la Saint-Valentin... oui c'est couillon ... oui... !!!

Se rendre vraiment compte de la difficulté que doit être la vie du gars presque autiste venu installer l'alarme au bureau et lui répondre avec patience et sans ironie.
Après avoir coup sur coup eu envie de trop rigolé, voulu l'étrangler, voulu prendre la fuite.
Parce que oui, se faire répéter 6 à 8 fois chaque opération consistant à disjoncter le courant, tirer les câbles, dévisser les cadrans, couper les fils... ça fait vraiment drôle!!!

Choisir de faire la sieste à même le sol du bureau au lieu de manger à midi, tout en sachant que le sol c'est du parquet.

Se tordre sa partie genoutale gauche en déménageant le bureau.
Se passer une tonne de camphre par jour en attendant le rdv chez le doc.
S'entendre dire "Vos bureaux sentent le brulé" par le plombier venu remplacer l'évier.
Mais surtout s'entendre répondre "Nan, c'est pas les bureaux qui sentent..."

jeudi 13 février 2014

too sensitive

Love should be in the glory of light's achievement
In its rise between buildings,
Its smell over the contryside
In friends you have, in life you give,
Always the same, always serene... and bla and bla and bla!!!

Of course hearts beat as loud as for hapiness and desolation

Often too shy to ask
Too afraid of being wipe out of one's life
Who on hearth wants to take its toothbrush back of the beloved pot?

When comes the right time to be brave? And anyway, will it be recognizable?!
Which of the two: having a desperate lack of confidence or being haunted?

Is voodoo the response?
Well... I'm not certain I could tear an alived chicken apart... but if it's an already coocked one... well... it'd be a waist... but... in another hand...

(By double-reading this, I'm wondering if it's whith such crap that people locked themselves up into a sect at the end...)

But still... what is it?
Lack of light? Too much hope or blindness? Not enough balls???
What I know is that some feet won't ever find their well-fitting shoes.
And before don't want to be barefoot, we first of all do want to wear the chosen shoes don't we?!!

Wondering wondering wondering... I'd prefer Wonder-Woman hein !!
Too sensitive
Expecting too much, ALWAYS...

Is there another path than words to say:

"Do you love me?"

mercredi 12 février 2014

dentiste de mon coeur


aujourd'hui chez ma dentiste j'ai pleuré dans mes oreilles...

Mais c'est pas de sa faute hein!
J'avais un peu honte d'ailleurs parce que ma dentiste, j'l'aime bien tout plein.

Elle sait que je suis une flippée de sa roulette alors elle sourit tout le temps et elle fait des p'tites blagues, comme aux enfants (si ça ne faisait pas trop contradictoire de filer des sucettes après avoir soigné des dents, j'suis sure que j'en aurais eu!)
Elle sait aussi que j'suis méga douillette alors elle me met une fuc%#*$ dose d'anesthésiant pour que je ne sente rien.
Elle est humaine elle!! J'ai entendu tellement d'histoires de docteurs intégristes qui te laissent souffrir en te disant: "mais noooon ça fait pas mal", "souffrir c'est être vivant", "ralala les femmes", qu'elle, malgré sa fraise, j'ai la banane!!

Hier, bien trop malheureusement pour ma pomme, l'a fallu qu'elle s'y reprenne à 2 fois car la première piqûre n'a pas eu assez d'effet: c'est grâce à cela que je peux attester de façon absolue qu'il est tout à fait possible de hurler, la bouche pleine de doigts, de d'instruments et de cotons buccaux!!!
J'te jure mes yeux zont coulé jusque dans mes oreilles: en me relevant, c'était comme si j'avais fait de la plongée en eaux profondes!

La deuxième piqûre eue enfin l'effet escompté; il n'y a que mes tympans pour avoir souffert: un bruit de marteau-piqueur dans une bouche, c'est vraiment pas le son le plus rassurant de la gamme hein...

Du coup j'en suis ressortie un peu bavante, avec des dents en bois, une odeur interne de ciment frais et la capacité de me gifler sans douleur (... bon ... ).
Mais je n'ai plus eu mal, alors même si je n'ai souri que d'un côté toute la journée, j'm'en fiche, j'adore ma dentiste!!!

mercredi 5 février 2014

pots-tous-pourris

-ding dong
-Oui bonjour?
-Bonjour, excusez moi mais j'ai fait tombé mes pâtisseries de là-haut, j'peux les reprendre?
-...
- Oui, de bonnes tartes au citron du meilleur artisan de France!!! J'voudrais voir si elles sont encore présentables
-...
-...
-Mais je vous en prie monsieur, on va regarder par la fenêtre
(il se trouve que les gâteaux posés sur le rebord de la fenêtre avaient survécu à leur chute de deux étages sous la pluie. Le monsieur est parti tout sourire. Sans m'en proposer... en même temps j'aurais décliné... je crois...)


-dans le train de retour de Dieppe:
Un petit garçon super mignon et sa jeune mère (très jeune) me font face.
Il est mignon. Je lui souris. Il répond pas, je lui re-souris. Il fronce les yeux et me shoote dans le pied.
Quel petit-con!!!
-"Jefferson arrête de faire mal à la dame!!!"
Le pauvre...


-driiiiiiiiiiiiing sonne le réveil à une heure matinale au possible.
Je me lève après 5 snoozes.
Je m'habille la tête dans le fondement.
Je sors.
A la lumière du jour il s'avère que mes collants ne sont pas marrons, ils sont violets. Ca fait clown surtout avec mon pull crème et mes bottes chocolat...
Zut!! bon, on ne m'y reprendra pas!!
Le lendemain le réveil re-sonne
5 snoozes.
Yeux collés r
Retard
Mes collants sont toujours violets...
Le surlendemain le réveil re-re-sonne
Enième snooze
Je me lève...
Je n'ai plus de collants!!


-dimanche aprèm cocooning sous plaid, couch-potatoesing, plateau-télé avec ma naine... bonheur...
-maman, ne mets pas tes jambes sur moi, tes poils me font mal!!!



mardi 4 février 2014

fucking lovitude

Sans déconner quand t'es amoureux t'es pas trop con?

Ca t'énerve pas trop sa-race à toi quand il appelle pas assez souvent?
C'est sur que c'est parce que t'es transie que tu trouves que c'est pas assez hein.
Parce qu'en fait t'es pas non plus une super fan des longs appels téléphoniques, et que si t'étais pas comme perpétuellement sous intraveineuse de bisounourserie et qu'il appelait plus, tu trouverais ça légèrement saoulant...

Que quand il est décoiffé il est d'abord fashion!

Que le rouge des ses yeux quand il est fatigué c'est pas du rouge, c'est de la profondeur d'âme,

Que t'as physiquement mal aux orteils quand il se les est fait défoncer au sport,

Que quand il porte un affreux-affreux short de foot pour trainer chez lui, tu trouves ça presque sportif... ouais non, là non, y'a des limites à l'aveuglement hein, les vieux shorts de foot trop grands en genre de lycra c'est juste dégueulasse ça ne devrait même pas avoir été inventé!!

Bref...
j'en suis au stade où je ne suis pas sure de refuser de lui suçoter le doigt s'il se le coupait!!
Pi alors, je passerais haut la main le diplôme de nunucherie quand je ris à ses blagues!!
Parce que je pense VRAIMENT que plus drôle y'a pas!!!

Etre amoureux ça rend ultra con, mais ça rend aussi plus beau parce que quand même, t'as une vraie raison pour supporter l'épilation. Et tu ne dis plus: "se laver les cheveux? déjà? la prochaine fois promis, aujourd'hui j'me les attache ça s'verra pas"!!

Etre amoureux ça renforce sanitairement ton cœur aussi: il se muscle davantage à force de battre! Pi pour les papillons dans ton estomac; ben parait que c'est bon les insectes: beaucoup de protéines pour zéro graisses!!

J'me trouve des excuses zavez bien compris...
Mais c'est parce qu'en fait... la connerie me convient finalement, pi que j'voudrais être très-très conne encore très-très longtemps!!!

lundi 2 décembre 2013

Yodélice-bis

 
 
 
 

Samedi soir je suis retournée voir Yodélice en concert!

Cette fois à Rouen, dans une petite salle où-c'est-qu't'es obligée d'être debout pour une raison bien simple: y'a pas d'sièges.
Comme déjà avoué ici, la Didine l'est trop une fan-ultime de Maxiiiiiiiime. Alors de ne pas pouvoir visser son postérieur sur une chaise, elle s'en fichait de toute sa royauté royale hein! L'était là pour applaudir sauter et chanter-crier-hurler son amour au petit-fils blanchi de Jimmy Hendrix itself (noooooooooon aucune exagération non!!)

Et donc... Ben l'a pas été déçue la Didine:
Bien que le clown chantant des débuts se soit transformé en quart cowboy-quart indien-quart dandy-quart prêtre vaudou, l'énergie éternelle est intacte!
Sa guitare est toujours aussi magique, et dans le noir ses yeux s'allument: sous l'arbre décharné d'un bayou mystérieux, on croirait au retour de jack'o lantern!!
Hier soir le spectacle était complet:
Au son de morceaux choisis entre premières chansons et nouvel album, avec des morceaux revisités et absolument taillés pour la scène, ce sorcier au sourire de Jésus a performé un show digne des plus grands!
Il a entraîné son public déchaîné dans sa danse envoûtante aux mouvements saccadés sur fond de toutes les musiques du monde.
Telle une marionnette douée de vie propre au milieu de faisceaux de lumière stroboscopiques et "daftpunkest", je m'attendais presque à lui voir pousser des ailes.

Petits bémols cependant:

-Le possédé de musique à fumé sur scène...
Je ne suis pas une militante extrémiste du tout-sans-clope attention. Je fume de temps en temps, tellement j'suis trop mondaine quand j'bois du vin et tout, mais là j'avoue ça m'a secouée: les icônes en tant qu'icônes devraient se droguer en cachette quoi, le génie n'a plus besoin d'afficher ses travers, c'est fini le temps Gainsbarre!! 

-Secondeuxio: son choix de chapeau. Couplé à sa barbe, on aurait dit l'apparition du fantôme de Rabbi Jacob! Niveau rock-attitude, ce n'était pas très heureux...

Mais assez d'hôpital de charité et d'ambulance, personne n'est parfait et quand une musique transporte autant, on crie au génie et on courre se confesser...

mercredi 13 novembre 2013

what about us?

How deep can we be confident in...
-life? Hum... the only thing certain is that it will end some day.
-others? Hum... that is definitely an own-choiced thing when you see how different people can be.

And how do trust works?
-by repetition?
-by simple naivety?
-by proofs maybe?

But... what's a proof?!
When you know by fact that sometimes even facts are manipulated, what makes you move forward?

I'm not cartesian but I see how the world is tied up..
I'm not spiritual but I can believe in miracles.

I trust chance and holistic.
As chaos is a part of life, chance has the same place beyond a doubt.

Moving on in our lives without hurting people for no reason; following our values no mather what but by keeping the almighty thought in mind that we're nothing without a ground under our feet, without air to breath or someone to share with, is the answer that showing us how big part we are in the tiny Universe we live on.

We borned aren't we? If we can know how, we don't know why... so let's be confident in this real first fact and let's embroider life such as Penelope did.